Un test grandeur nature pour les drones de surveillance de la SNCF

Après des premiers tests sur la ligne à grande vitesse Paris/Marseille en novembre, la SNCF a procédé à de nouveaux tests sur ses drones de surveillance...

Un test grandeur nature pour les drones de surveillance de la SNCF

Après des premiers tests sur la ligne à grande vitesse Paris/Marseille en novembre, la SNCF a procédé à de nouveaux tests sur ses drones de surveillance. La lutte contre le vol de câbles en cuivre sur les abords des voies, qui représente une perte de 70 millions d'euros par an pour le transporteur, est l'un des objectifs principaux du déploiement de cette "flotte" d'un nouveau genre.

En temps réel, sur les écrans des agents de la direction de la sûreté de la SNCF, à Paris, des images arrivent en provenance de Lavaur, dans le Tarn, filmées par des drones.

Le 4 février, en présence du ministre des Transports Frédéric Cuvilier, la SNCF a réussi le premier test "grandeur nature" pour ses drones de surveillance, essentiellement destinés à la lutte contre le vol de câbles en cuivre aux abords des voies ferrées.

Si les essais à venir se révèlent concluants (notamment un test de nuit en région parisienne), la SNCF pourrait généraliser l'utilisation de drones, permettant de réduire le temps d'intervention sur le réseau.

Source

Drone Provence (http://www.drone-provence.fr)  est une société professionnelle intervenant sur toute la France, notamment AIX EN PROVENCE, MARSEILLE, AUBAGNE, TOULON, Gardanne, Trets, Fuveau, Auriol, Saint Maximin, bouches du Rhone, Var, Vaucluse

Drone Provence (http://www.drone-provence.fr) réalise toutes les démarches nécessaires auprès de la DGAC pour obtenir les autorisations spécifiques à la réalisation des activités particulières, remplit toutes Les obligations administratives et de niveau de formation pour les télépilotes des drones et le matériel utilisé est homologué et conforme aux normes de sécurité actuelles.

drone surveillance sncf