Longs métrages, X, "fails"... Les films de drone bientôt récompensés

Les films tournés avec un drone ont enfin leur festival dédié. Découvrez notre palmarès idéal pour l’année 2014. Le film de drone élevé au rang d’art...

Les films tournés avec un drone ont enfin leur festival dédié. Découvrez notre palmarès idéal pour l’année 2014.

Ils ont beau affoler les autorités quand ils survolent les centrales nucléaires, les drones civils et de loisir sont devenus la nouvelle lubie des vidéastes amateurs, qui rêvent d’avoir la tête dans les nuages, avides d'angles inédits et de survols au-dessus de lieux jusque là inaccessibles. 

Leurs images sont en passe d'être élevées au rang d’art. Aux Etats-Unis, les vidéastes ont jusqu’à la fin de l’année pour soumettre leurs créations afin d’être sélectionnés pour la première exhibition du genre, le "New York City Drone Film Festival".

A l’initiative de Randy Scott Slavin, réalisateur spécialisé dans la cinématographie aérienne, la mégalopole new-yorkaise accueillera les vidéastes du monde entier en février 2015. L'événement proposera aussi de multiples projections. Son fondateur s'explique :

J’en ai marre que les drones soient synonyme de bataille juridique. Je veux célébrer l’art de la cinématographie aérienne."

Les séquences ne manquent pas, au cinéma comme sur les plateformes. Pour la seule année 2014, YouTube a enregistré près de 2,5 millions de nouvelles occurrences. En attendant le palmarès, début 2015, retour en images sur les succès viraux de l’année, et les perles qui pourraient bien y figurer.

Catégorie "dronies"

C’est devenu l’équation favorite des Narcisse du web : selfie + drone = "dronie". Popularisé par le site de partage de vidéos Vimeo, le phénomène des "selfies aériens", capturés avec une caméra embarquée sur un drone, prend de l'ampleur sur les réseaux sociaux.

Le groupe d’électro-pop OK Go, adopte le "dronie" dans plusieurs séquences chorégraphiées de son dernier clip, "I won’t let you down", diffusé fin octobre et déjà visionné plus de 13 millions de fois.

Catégorie "Meilleures vues aériennes"

De la chaîne des Pyrénées au parc de Yellowstone aux Etats-Unis, les vidéastes en goguette immortalisent les sites les plus prestigieux, aux quatre coins du monde. Mais l’une des vidéos les plus visionnées de l’année (près de 10 millions de fois) a été tournée au dessus de l’Océan Pacifique. Des centaines dauphins et plusieurs baleines y entourent la petite embarcation du capitaine David Anderson.

Vous mettre dans la peau d'un super-héros, c'est la promesse tenue par une équipe de vidéastes américains (Corridor Digital) surdoués. Aux prises de vues en accéléré s'ajoutent des effets spéciaux très efficaces et pas mal d'humour. "Superman with a GoPro" est actuellement la vidéo filmée par drone la plus visionnée sur Youtube (plus de 15 millions de fois).

Catégorie "difficulté technique"

Admirer un feu d’artifice au cœur des explosions, c’est la prouesse réalisée par Jos Stiglingh lors d’un spectacle pyrotechnique à West Palm Beach, en Floride. Malgré le succès virale de la vidéo diffusée en mai (près de 10 millions de visionnages), nombre de commentateurs, comme un juriste du magazine "Forbes", ont fait remarquer le caractère illégal, dangereux et irresponsable de ce tournage.

En France, les vidéos de drone qui ont suscité le plus de commentaires cette année n’avaient rien d’artistiques. Les survols répétés de sites nucléaires par des drones d'origine non identifiée ont provoqué l’inquiétude des autorités et des militants écologistes critiquant le manqué de sécurité autour de ces sites ultra sensibles.

Catégorie "séquence de long métrage"

Si les séquences filmées avec un drone se multiplient dans les superproductions ("Jason Bourne : L’héritage", "Harry Potter", "Le loup de Wall-Street" etc), il est un film qui l’a même intégré au scénario. Dans "The November Man", Pierce Brosnan est poursuivi par un drone de surveillance dont le point de vue est souvent exposé.

 

Catégorie "X"

Présenté comme le premier film pornographique filmé par drone, "Droneboning" a fait frissonné plus d’un internaute. En réalité, plutôt chaste car filmée de très haut, la vidéo montre les ébats de couples entre les plages et les vignes californiennes. Succès garanti et joli coup de com’ pour la société productrice, spécialisée en tournage par drone, et non en film X !

Catégorie "Fail"

Pilotes débutants, obstacles impromptus, les ratages sont encore légion lors des prises de vues aériennes, donnant lieu à des images insolites et souvent drôles. Parmi les pires "fails" de l’année, on peut noter le quadracopter qui a heurté un minaret de la Mosquée bleue d'Istanbul en octobre, celui attaqué par un faucon à Cambridge, ou encore le drone mis K.O. par un bélier furieux en Nouvelle-Zélande. L’ovidé est même devenu un phénomène sur le web, avec des t-shirts commercialisés à son effigie !

Source

Drone Provence (http://www.drone-provence.fr)  est une société professionnelle intervenant sur toute la France, notamment AIX EN PROVENCE, MARSEILLE, AUBAGNE, TOULON, Gardanne, Trets, Fuveau, Auriol, Saint Maximin, bouches du Rhone, Var, Vaucluse

Drone Provence (http://www.drone-provence.fr) réalise toutes les démarches nécessaires auprès de la DGAC pour obtenir les autorisations spécifiques à la réalisation des activités particulières, remplit toutes Les obligations administratives et de niveau de formation pour les télépilotes des drones et le matériel utilisé est homologué et conforme aux normes de sécurité actuelles.

drones film cinéma